Bio, biodynamie, cosmoculture ?

Vin biologique, biodynamique, nature, cosmoculture, une sélection « propre »?

La Maison du Vin recherche une sélection de vignerons à la main « propre », ou en tout cas le plus possible. Si notre sélection ne se borne pas aux vins bios, dont on peut aussi penser que ce sont des vins « marketings », nous attachons dans tous les cas une importance primoridale à ce que notre sélection propose des vins qualitatifs, tant du point de vue de la viticulture que de la santé. Les labels ne sont pas notre priorité, car certains vignerons n’iront pas chercher les labels (comme le Clos Fantine, ou le Domaine Vincent Pinard). L’important, c’est donc de bien connaître le travail des vignerons choisis, et de faire confiance à leur façon de faire du vin.

Pesticide, soufre, qu’en pense-t-on ?

L’important avant tout pour nous, c’est l’usage du moins de produits de synthèse nocifs possibles dans la mise au point du vin. C’est l’orientation générale de la viticulture en France. Mais il faut savoir discerner le bon et le mauvais dans chaque méthode. Un produit bio utilisé intensivement peut faire plus de mal qu’un produit non-bio utilisé avec beaucoup de parcimonie. Nous ne faisons pas de sectarisme donc, mais une évaluation au cas par cas. La teneur en soufre, de la même manière, doit être très raisonnable, mais cela ne signifie pas que les vins ne doivent en contenir aucun. Une dose limitée de soufre permet un meilleur maintien du vin. Les vins nature que nous proposons (Domaine Viret par exemple) ont un taux de soufre résiduel très faible (15mg SO2/L) car le raisin contient de toute façon naturellement du soufre. Les vignerons qui choisissent d’ajouter du soufre en cuve, ou à la mise en bouteille, peuvent en mettre des doses très faibles, et cela ne nous pose pas de problèmes tant que la dose reste faible.

Les critères pour évaluer si un vin est propre sont donc compliqués à mettre en place. La dégustation reste le meilleur moyen de « sentir » à quel point les vins bien faits de ce point de vue là. Digestes, élégants, leur consommation ne doit pas entraîner de lourdeur, de maux de tête ou d’autres dommages.

Quelques vignerons bios parmi d’autres avec qui nous travaillons :

By |2018-05-03T18:24:31+00:00avril 12th, 2018|Non classé|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.