Pouilly Fumé

pouilly fumé logo

Blanc Fumé de Pouilly

Le Pouilly Fumé est une aoc qui se situe dans la Nièvre, dans le Val de Loire. Il produit un vin blanc superbe, issu du cépage Sauvignon, comme l’appellation voisine de quelques kilomètres, Sancerre. Le terroir particulier du Pouilly-Fume le distingue des Sauvignon Sancerrois. Le sous-sol, situé sur le même terroir que le Chablisien, donne ce côté fumé au vin de Pouilly, ce qui lui vaut ce nom d’appellation.

Les vignes sont plantées autour de la commune de Pouilly-sur-loire. Cependant il ne faut pas confondre le Pouilly-sur-loire et le Pouilly fumé, car il se différencient par leurs cépages : le premier est fait avec du chasselas, tandis que le second est produit avec du sauvignon.

Nous travaillons principalement avec le Château de Tracy, le Domaine André Dezat et le Domaine Didier Dagueneau, ou encore Marielle Michot pour nos vins de Pouilly-Fumé.

Le Pouilly-Fumé était déjà connu dans l’antiquité romaine. Au moyen-âge, sa culture se développe considérablement. Les moines préféraient le vin blanc au rouge pour les messes, celui-ci faisant moins de taches. Ce sont les bénédictins en particulier qui travaillent le vignoble. A la révolution, les paysans récupèrent les terre que possédaient les nobles et le clergé et continuent de développer la production de vin.

Finalement, le phylloxéra met à mal le vignoble au début du 20ème siècle. Comme presque partout en France, on reconstitue le vignoble avec des greffe américaines. En 1937, l’appellation Pouilly-Fumé naît officiellement.

C’est maintenant un vin de renom dans le monde entier, notamment en Grande-Bretagne où est exportée une bonne partie de la production. Il est aussi très apprécié aux Etats-Unis et au Japon.

Le vignoble de Pouilly-Fumé est réparti sur 1 320 ha. Il compte une centaine de vignerons et produit 70 000 hl par an. Le sol comprend plusieurs types de terroir : argilo-siliceux, marneskimméridgiennes, calcaires durs et argiles à silex

Les sols calcaires, où la vigne mûrit plus tôt, donnent des vins tendus et frais. Les sols argileux sont plus propices aux vins de garde, qui développent à partir d’un an des arômes floraux, fruités et fumés. Les sols de silex s’ouvrent après 2-3 ans et développent de beaux arômes d’épices et de pierre à fusil. Les sols siliceux, composés de sable donnent des vins plus tendres et souples, à boire dans leur jeunesse.

A la dégustation, le Pouilly-Fumé est très célèbre pour son goût fumé, dont il tire en partie son nom, et qui est le résultat de ce terroir particulier.

Le vin blanc de Pouilly-Fumé est généralement assez tendu, et développe des arômes typiques de fruits exotiques, de fleurs blanches, en plus de ces notes de pierre à fusil (fumé).

Il accompagne idéalement les crustacés, les huîtres, les volailles à la crème et les poissons tels que la sole. Il est aussi un très bon vin d’apéritif.

Nos vins de Pouilly Fumé

André Dezat-Pouilly-Fume